Le Guide national d’établissement vous procure les informations dont vous aurez besoin au moment de vous établir au Canada, quelle que soit la région que vous ayez choisie.

 

Dans ce guide sur le Canada, vous trouverez de l’information sur :

Informations générales relatives à votre établissement au Canada

Le requérant principal doit arriver au Canada avant ou en même temps que sa conjointe/son conjoint et/ou ses/leurs personnes à charge. Tous doivent arriver avant la date d’expiration indiquée sur leur visa de résident permanent (Immigration Canada).
Si vous n’avez pas fait de demande explicite d’immigration pour la province du Québec, vous pouvez entrer au Canada par n’importe quel port d’entrée autre que le Québec. Vous risquerez un refus si vous tentez d’entrer au Canada par un port d’entrée situé au Québec sans posséder de Certificat de Sélection du Québec (document nécessaire pour immigrer au Québec et communément appelé CSQ).

Si vous immigrez au Québec et que vous possédez un CSQ, vous pouvez entrer au Canada par n’importe quel port d’entrée. Consultez ce site pour obtenir une liste des bureaux de l’Agence des services frontaliers du Canada comprenant des services d’immigration : http://www.cbsa-asfc.gc.ca/contact/listing/indexpages/indextype38-e.html
Documents à avoir avec vous au moment de votre arrivée

À votre arrivée au Canada, vous devriez avoir en votre possession:

  • un visa canadien d’immigration et une confirmation de résidence permanente pour chacun des membres de la famille voyageant avec vous ;
  • un passeport valide ou tout autre titre de voyage pour chacun des membres de la famille voyageant avec vous ;
  • deux copies d’une liste détaillée de tous les effets personnels ou articles de maison que vous emportez avec vous ainsi que deux copies d’une liste détaillée des effets qui arriveront plus tard (attention : cette liste doit donner également la valeur de chaque effet).
  • Vous devez également apporter avec vous assez d’argent pour couvrir vos dépenses (loyer, nourriture, habillement et transport) pendant une période de six mois. Il se peut qu’on vous demande de présenter une preuve de fonds suffisants.

Assurez-vous bien que vos documents seront facilement accessibles pour les présenter aux agents d’immigration s’ils vous en font la demande. Ne les mettez surtout pas dans une valise. Pour en savoir plus sur les listes en double exemplaire, veuillez consulter ce site http://www.cic.gc.ca/english/resources/publications/guide/section-02.asp#1

Documents supplémentaires dont vous pourriez avoir besoin

Selon les exigences dictées par votre situation particulière, il se peut que l’on vous demande certains des documents suivants. Assurez-vous bien que vous les avez sur vous à votre arrivée au Canada :

  • certificats de naissance ou de baptême ; certificats de mariage ; papiers d’adoption, de séparation ou de divorce ;
  • dossiers scolaires, diplômes ou certificats pour chacun des membres de la famille voyageant avec vous ;
  • licences et certificats professionnels ;
  • lettres de références de vos anciens employeurs ;
  • liste de vos qualifications académiques et professionnelles (curriculum vitae) ;
  • dossiers d’immunisation, de vaccination, dossier dentaire ou autre dossier médical pour chaque membre de la famille ;
  • permis de conduire, y compris permis international, le cas échéant ;
  • photocopies de tous les documents essentiels au cas où les originaux seraient égarés (Pensez à ne pas conserver les originaux et les photocopies dans le même porte-documents) ; et
  • papiers de votre véhicule (si vous l’importez au Canada).

Que puis importer au Canada?

Les lois canadiennes sont très sévères concernant ce qui peut ou ne peut pas être importé dans le pays. Les réglementations s’appliquent, entre autres, à la nourriture, à l’alcool, au tabac, aux plantes, aux animaux et aux voitures. Pour éviter tout problème, vérifiez bien, avant votre départ, si ce que vous avez l’intention d’emporter avec vous fait, ou non, l’objet de restrictions et de procédures particulières.

Pour les animaux et les aliments contactez

Agence canadienne d’inspection des aliments
Santé des animaux
Agriculture Canada
59 Camelot Drive
Nepean, Ontario K1A 0Y9
(613)225-2342 (ext:4629)
http://www.inspection.gc.ca/

Pour les automobiles, contactez :

Transport Canada
Place de Ville, Tower C
330 Sparks Street
Ottawa, Ontario K1A 0N5
(613) 990-2309
http://www.tc.gc.ca/eng/motorvehiclesafety/menu.htm

La carte de résident permanent

Vous devrez faire une demande de carte de résident permanent dès votre arrivée au Canada. Vous aurez en effet besoin de cette carte si vous quittez le Canada et que vous souhaitez y revenir par transporteur commercial. On vous remettra des formulaires de demande à votre arrivée sur le territoire canadien et vous devrez fournir une adresse au Canada pour qu’on vous la fasse parvenir quand elle sera prête.

Si vous ne disposez pas encore d’une adresse postale au Canada, vous pouvez fournir celle d’un(e) ami(e) ou d’un membre de votre famille au Canada qui pourra vous faire parvenir votre carte. Il faut généralement un délai allant de un à trois mois entre le moment où vous faites votre demande et celui où vous recevez votre carte de résident permanent.

Apprenez-en davantage sur les obligations de résidence.

Emploi

  • Pour travailler légalement au Canada, vous devez faire une demande de numéro d’assurance sociale (NAS). Faites une demande de NAS immédiatement après votre arrivée au Canada. Il se peut qu’on vous donne un formulaire de demand de NAS (pour vous et les membres de votre famille) à votre arrivée, mais si cela ne devait pas être le cas, vous pourriez faire une demande au Centre de Service Canada le plus proche de chez vous. Pour en savoir plus, consultez ce site : http://www.servicecanada.gc.ca/eng/sc/sin/index.shtml
  • Pensez à faire évaluer vos titres de compétences et/vos diplômes afin d’obtenir des équivalences canadiennes. Mieux vaut le faire avant même de chercher du travail. Les employeurs potentiels seront ainsi en mesure de mieux cerner vos qualifications et votre expérience par rapport aux normes canadiennes. Le Centre d’Information Canadien sur les Diplômes Internationaux offre des services d’évaluation : http://www.cicic.ca/2/home.canada
  • Pensez, le cas échéant, à vous inscrire auprès de l’organisme provincial de règlementation pour votre profession.
  • Inscrivez-vous, si besoin est, à des cours de langue pour améliorer vos compétences en anglais ou en français.

Le système bancaire

Il vous est conseillé d’ouvrir un compte dans une banque ou une institution financière locale immédiatement après votre arrivée au Canada. Les banques les plus présentes au Canada sont les suivantes : la HSBC, la Banque Scotia, la Banque Royale du Canada (BRC), la Banque de Montréal (BMO), la TD Canada Trust, la CIBC (Canadian Imperial Bank of Commerce), la Banque Nationale du Canada et la Banque Laurentienne. Vous pouvez vous renseigner sur les services de ces banques sur Internet pour vous faire une idée de ce qu’elles ont à offrir ou vous pouvez vous rendre dans les succursales les plus proche de chez vous une fois au Canada.

Cela peut être une bonne idée de prendre rendez-vous avec un conseiller financier pour discuter de vos objectifs financiers. Il peut vous fournir des informations concernant l’achat d’une maison, le financement de vos études ou de celles de vos enfants ou encore votre retraite.

Au Canada, la monnaie nationale est composée de dollars et de cents ( ou « sous »). Il y a 100 cents dans un dollar canadien. Il existe six sortes de pièces différentes :

  • 1 cent (0,01 $) appelé « penny » en anglais ou « un sou », « une cent » ou « un sou noir » en français.
  • 5 cents (0,05 $) appelé « nickel » en anglais ou « un cinq cents/sous » en français,
  • 10 cents (0,10 $) appelé « dime » en anglais ou « dix sous/cents » en français,
  • 25 cents (0,25 $) appelé « quarter » en anglais ou « vingt-cinq sous/cents » en français,
  • 1 dollar (1,00 $) appelé « loonie » en anglais en raison du huard (loonie, en anglais) représenté sur la pièce. Les Francophones disent « un huard », « un dollar » ou « une piastre », et
  • Une pièce de deux dollars (2,00 $) appelée « twoonie » (car c’est l’équivalent de deux - two – loonies).

Les billets se trouvent par coupures de cinq dollars (5,00 $), dix dollars (10,00 $), vingt dollars (20,00$), cinquante dollars (50,00 $) et cent dollars (100,00 $).

Scolarisation et éducation

  • Les enfants de moins de 16 ans doivent être inscrits dans une école. On scolarise généralement les enfants à partir de 4 ou 5 ans. La plupart des enfants restent à l’école jusqu’à ce qu’ils terminent leur secondaire. Ils ont alors environ 18 ans.
  • Le système canadien d’école publique est généralement divisé en 3 niveaux : élémentaire, secondaire et post secondaire (universités et collèges). Certains districts ou certaines écoles privées organisent parfois leur système de niveaux différemment, mais les normes pédagogiques sont toujours dictées par le gouvernement provincial.
  • Consultez les guides d’établissement de chaque province pour en savoir plus sur les systèmes d’éducation en place au Canada.
  • L’année scolaire commence en septembre et se termine en juin pour les niveaux élémentaire et secondaire. Elle se termine en avril pour les collèges et les universités.
  • Les vacances concernent les congés de Noël et du Nouvel An en décembre et janvier ainsi qu’une semaine de relâche en mars ou en avril. Il peut y avoir des congés supplémentaires au cours de l’année.
  • Contactez la commission scolaire de votre zone de résidence pour en savoir plus sur les modalités d’inscription, les inscriptions pouvant commencer plusieurs mois avant le début de l’année scolaire.

Logement

Si vous n’avez encore jamais visité la ville canadienne dans laquelle vous vous installez en tant que résident permanent, mieux vaut louer temporairement un logement à votre arrivée ou retenir les services d’un agent immobilier qui pourra vous aider à trouver un logement et vous donner de précieuses informations quant aux zones qui pourraient correspondre le plus à vos besoins et à ceux de votre famille.

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération lorsque l’on envisage de vivre dans un logement : la proximité du lieu de travail ou des écoles, le coût de la vie dans le quartier, les services disponibles, la sécurité, etc.

Les possibilités de logement ne manquent pas au Canada. Les immeubles résidentiels sont des immeubles composés de plusieurs logements individuels loués par un propriétaire (une personne ou une entreprise). Les studios ont généralement une pièce principale avec un coin cuisine et une salle de bain. Ils conviennent à une personne seule. Les appartements plus grands seront mieux pour une famille puisqu’ils possèdent plusieurs chambres et davantage d’espace commun.

Un condominium est un immeuble en copropriété dont chaque unité, propriété de son occupant, est appelée un condo.

Les condos varient en taille et superficie et peuvent convenir à une personne seule autant qu’à une famille.

On trouve souvent des appartements et des condos dans des maisons qui ont été divisées en plusieurs logements.

Les maisons peuvent être jointes les unes aux autres et alignées sur le modèle des townhouses (maisons de ville) ou row houses (maisons en rangées). Elles peuvent aussi être détachées en tant que maisons individuelles.

Bien que le coût moyen d’un logement dépende de la taille de votre famille, du lieu de votre logement et de vos revenus, se loger revient généralement plus cher dans des villes. En conséquence, plusieurs familles choisissent de vivre en banlieue, en périphérie de la ville. Les logements y sont plus abordables. Les banlieues offrent souvent des quartiers, écoles, centres commerciaux et services de soins de santé de qualité tout en permettant une relative proximité aux services de la ville. Vivre à la campagne peut être beaucoup moins cher, mais vous aurez alors besoin d’un véhicule pour vous rendre à l’épicerie, au travail, à l’école ou chez le médecin.

Animaux de compagnie : Si vous louez une maison ou si vous vivez dans un condo, vous devez vous assurer que les animaux de compagnie y sont légalement acceptés avant d’emménager avec votre animal ou de faire l’acquisition d’un animal.

Pour trouver un logement sans avoir recours aux services d’un agent immobilier, consultez les annonces classées de vos journaux locaux ou dans les publications des agences immobilières, gratuites la plupart du temps et disponibles dans les centres commerciaux et parfois dans les rues. Les sites d’annonces en lignes www.craigslist.org et www.mls.ca sont très consultés.

Climat

La plupart des villes canadiennes connaissent des étés très chauds. Les températures peuvent en effet excéder les 30 degrés Celsius. Cependant, l’hiver est rigoureux dans presque toutes les régions du Canada. Les températures peuvent alors atteindre -20 et même -30 degrés Celsius. Assurez-vous que vous êtes bien préparé(e) pour affronter le froid. Il est nécessaire d’investir dans un équipement vestimentaire approprié : pulls, chandails, blousons d’hiver, bottes fourrées, écharpes et gants ou moufles. Si vous ne vous habillez pas chaudement en hiver, vous risquerez de tomber malade ou de souffrir d’engelures. Les engelures sont douloureuses. Elles sont causées par une exposition de la peau aux vents d’hiver particulièrement froids.

Les Canadiens laissent des bougies et des allumettes, des couvertures chaudes, des lampes torches, une trousse de premiers secours et une petite pelle à neige dans leur voiture, l’hiver, en cas de besoin.

Dans la plupart des régions du Canada, votre véhicule devra être muni de pneus d’hiver pour que vous soyez en mesure de conduire légalement et sans danger en hiver.

Clause de non responsabilité : Ce guide est une compilation d’informations provenant de différentes sources. Bien que les informations soient régulièrement mises à jour, le cabinet d’avocat Campbell, Cohen ne pourra être tenu responsable d’aucune modification des informations. Ce document n’est pas un document gouvernemental. Les gouvernements fédéral et provincial n’ont en aucune façon pris part à l’élaboration de ce guide.