Si vous avez déjà travaillé ou étudié dans la province du Québec, vous pourriez être éligible à immigrer sous ce programme d’immigration rapide.

Le convoité Programme de l’expérience québécoise (PEQ) est intéressant pour les étudiants étrangers et pour les individus ayant de l’expérience professionnelle au Québec.

Immigrer au Québec est une procédure à deux étapes. Le candidat doit d’abord faire une demande de Certificat de sélection du Québec (aussi connu sous le nom “CSQ”), qui est un document qui permet à son détenteur d’immigrer au Québec.  Pour pouvoir présenter une demande de CSQ, un candidat doit d’abord satisfaire aux conditions d’éligibilité d’un des différents programmes d’immigration offerts par le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIDI).

Une fois que le candidat a obtenu son CSQ, il pourra alors soumettre une demande auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) afin d’obtenir l’approbation du gouvernement fédéral. Une fois la demande acceptée, le visa de résidence permanente sera émis. Les autorités d’immigration fédérales seront principalement responsables des vérifications criminelles et médicales.

Les candidats potentiels qui ne satisfont pas aux conditions d’éligibilité pour le PEQ, mais qui possèdent de l’expérience professionnelle ou qui ont étudié au Québec sont peut être éligibles à présenter une demande de CSQ sous le programme régulier des travailleurs qualifiés du Québec. Apprenez-en davantage sur les différences entre le programme de l’expérience québécoise (PEQ) et le programme régulier des travailleurs qualifiés du Québec (PRTQ).

Présenter une demande au programme de l’expérience québécoise en tant qu’étudiant étranger

Les étudiants étrangers qui ont étudié au Québec peuvent peut-être être éligible à soumettre une demande de CSQ en vertu du programme de l’expérience québécoise s’ils répondent aux conditions suivantes:

  • L’étudiant doit avoir l’intention de s’installer au Québec pour y travailler ;
  • L’étudiant a vécu préalablement au Québec pour y étudier et il a respecté les conditions de son séjour ;
  • L’étudiant a obtenu un diplôme de la part d’un établissement d’enseignement reconnu par le Ministère de l’Éducation du Québec dans les 36 derniers mois;
  • L’étudiant a étudié au Québec pendant au moins 1,800 heures (2 ans); et
  • L’étudiant doit démontrer qu’il a complété avec succès un programme de français de niveau intermédiaire au sein d’un établissement d’enseignement québécois ou si les études ont été faites dans une autre langue que le français ; en fournissant les résultats à un test linguistique de français reconnu par le Ministère de l’Immigration, de l’Inclusion et de la Diversité.

Avis: Depuis le 1er octobre 2018, un diplômé potentiel ne pourra plus présenter sa demande pour un certificat de sélection six mois avant l’obtention de son diplôme. Les diplômés du Québec doivent avoir leur diplôme ou fournir une attestation de réussite, ainsi que le relevé de notes final afin de pouvoir soumettre une demande de certificat de sélection (CSQ) au Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec.

Le MIDI ne pourra pas émettre le certificat de sélection tant que le demandeur n’aura pas soumis un relevé de notes final ainsi qu’une lettre confirmant qu’il a bien terminé son programme d’études avec succès.

Présenter une demande au programme de l’expérience québécoise en tant que travailleur temporaire

Les travailleurs étrangers temporaires au Québec peuvent peut-être être éligibles à soumettre une demande en vertu du Programme de l’expérience québécoise s’ils répondent aux critères suivants:

  • Le travailleur doit avoir l’intention de s’installer au Québec pour travailler,
  • Le travailleur doit être resté temporairement au Québec à des fins de travail ;
  • Le travailleur doit avoir de l’expérience professionnelle au Québec pour une période de 12 mois au cours des 24 mois précédant la demande;
  • Le travailleur doit avoir un statut légal au Québec en tant que travailleur temporaire ou en dans le cadre d’un programme d’échange jeunesse, comme le Programme de l’expérience internationale canadienne (Vacances-travail, jeune professionnels et stage coop international) ;
  • Le travailleur doit être employé au moment de la soumission de sa demande; et
  • Le travailleur doit montrer qu’il ou elle a complété avec succès un programme d’études en français d’un niveau intermédiaire avancé dans d’un établissement d’enseignement québécois reconnu, ou doit fournir les résultats d’un test linguistique autorisé. Alternativement, le candidat peut montrer qu’il satisfait aux critères de la langue française imposés par l’ordre professionnel qui s’applique à sa profession au Québec.

Expérience professionnelle à temps-plein en vertu du Programme de l’expérience québécoise

Le MIDI considère 30 heures de travail payées en tant que travail à temps-plein. L’expérience professionnelle à temps plein obtenue en tant qu’étudiant étranger possédant un permis de travail post-diplôme ou encore dans le cadre d’un programme d’échange jeunesse ou dans celui de la classe de l’expérience internationale pourrait être prise en compte si le demandeur satisfait à toutes les conditions du programme. Le MIDI ne considèrera pas l’expérience professionnelle à temps partiel, en tant que travailleur autonome ou en tant qu’entrepreneur en vertu du PEQ.

Les autorités d’immigration du Québec s’attendent à ce que l’évaluation des demandes en vertu du PEQ soit faite de façon plus rapide.

Pour plus d’informations sur le programme de l’expérience québécoise, veuillez consulter notre foire aux questions

Complétez notre évaluation gratuite pour découvrir vos options d’immigration canadienne.