Les résidents permanents ne sont pas obligés de rester au Canada, et ne sont aucunement limité à quitter le pays. Par contre, un résident permanent canadien doit accumuler deux ans de « jours de résidence » au cours d’une période de cinq ans, afin de répondre aux obligations de résidence permanente.

La carte de résident permanent (carte RP) est une carte plastifiée qui comprend des informations personnelles et est requise comme preuve de statut pour tous les résidents permanents.

La citoyenneté canadienne peut généralement être reçue après trois ans de résidence au Canada.

Le statut de résident permanent au Canada n’affecte pas les conditions d’immigration au États-Unis concernant l'éligibilité de travailler. Par ailleurs, l’Accord de Libre-Échange Nord-Américain (ALENA), qui s’applique aux citoyens canadiens, facilite dans certains cas l’emploi aux États- unis.

Le Canada a fait face à une forte croissance économique durant ses dernières années. En 2006, il est prévu que l’économie canadienne augmente de 3.5 pourcent et offrira plus de 300,000 nouveaux emplois. Chaque jour, 47,000 emplois demeurent inoccupés au Canada. La Fédération Canadienne de l’Entreprise Indépendante (FCEI) cite que le manque de main-d’œuvre est devenu l’un des plus grand problème des entreprises canadiennes d’aujourd’hui. Afin de visualiser plusieurs offres d'emplois canadiens, utilisez notre outil de recherche d'emplois.