Le programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique fait partie du Programme pilote d’immigration au Canada atlantique, soit un nouveau programme d’immigration pour l’année 2017 et celles à venir.

En vertu du Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique, les travailleurs étrangers éligibles possédant une offre d’emploi à partir d’un employeur du Canada atlantique peuvent présenter une demande pour la résidence permanente canadienne.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) visent à traiter 80 pourcent des demandes dans un délai de six mois.

Provinces

Nouvelle-Écosse

Nouveau-Brunswick

Île-du-Prince-Édouard

Terre-Neuve-et-Labrador

(Ensemble, ces provinces forment le Canada atlantique)

D’autres remarques

N’est pas aligné avec le programme de l’Entrée express;

Ne fonctionne pas par le biais d’un système de pointage;

Premier arrivé, premier servi;

Les requérants peuvent obtenir un permis de travail avant l’obtention de la résidence permanente.

Offre d’emploi

Le Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique est axé sur les besoins de l’employeur, et par conséquent, tous les candidats sont requis à obtenir une offre d’emploi valide.

Les candidats au Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique doivent démontrer qu’ils possèdent une offre d’emploi qui est :

    • Émise à partir d’un employeur désigné dans une des quatre provinces du Canada atlantique ;
    • Temps plein et l’emploi doit être d’une durée d’au moins 1 an ;
    • Pas saisonnier ;
    • Niveau qualifié (c.-à-d. un poste de gestion, professionnel ou technique/spécialisé de compétence 0 ou de niveau A ou B dans le cadre du Classement national des professions, « CNP »); et

  • Appuyé par un certificat d’approbation provinciale émanant d’une province dans laquelle il est précisé que l’offre d’emploi est sincère, qu’une évaluation des besoins a été complétée et que le plan d’établissement est en place pour le candidat et chaque membre de sa famille.

Les employeurs peuvent se renseigner davantage sur les exigences à l’égard de la désignation, en consultant notre page, soit la page de la désignation de l’employeur dans le cadre du Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique.

Expérience de travail

Les candidats au Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique doivent démontrer qu’ils ont obtenu de l’expérience de travail dans le cadre d’un seul poste d’une durée d’au moins un an (1,560 heures au total, soit 30 heures par semaine) dans les trois dernières années. L’expérience de travail peut être non continue, à temps plein ou à temps partiel (pour autant qu’elle équivaille au total d’heures requises). L’expérience de travail doit être :

  • Rémunérée (c.-à-d., le bénévolat et les stages non rémunérés ne sont pas pris en compte); et
  • Poste de gestion, professionnel ou technique/spécialisé (CNP de compétence 0 ou niveau A ou B).

Remarques additionnelles à l’égard de l’expérience de travail :

    • Les candidats doivent avoir effectué les activités dans l’énoncé principal dans le cadre de la Classification nationale des professions (CNP), ainsi qu’avoir eu un nombre substantiel de responsabilités en ce qui concerne la description du poste occupé ;
    • L’expérience de travail canadienne doit avoir été obtenue lorsque le ressortissant étranger était autorisé à travailler au Canada au titre de résident temporaire ;
    • Les candidats ne sont pas tenus à être employés au moment de la demande ;

  • Les périodes de travail indépendant ne seront pas incluses dans le calcul de l’expérience de travail ;
  • L’expérience de travail acquise lors d’une période d’études est permise tant que les heures de travail n’aient pas excédées celles autorisées lors de cette période donnée.

Scolarité

Les candidats au Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique doivent démontrer qu’ils possèdent un des diplômes suivants :

  • Un grade, diplôme ou certificat d’études au niveau secondaire ou post-secondaire; ou
  • Un diplôme d’études complété à l’étranger.

Pour les candidats ayant complété leurs études à l’extérieur du Canada, une évaluation des diplômes d’études (EDE) est requise afin de faire preuve du niveau d’équivalence aux standards Canadien. L’EDE ne doit pas dater de plus de cinq ans au moment du dépôt de la demande.

Maîtrise du langage

Les candidats au Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique doivent démontrer au minimum  une maîtrise élémentaire ou courante de l’anglais ou du français afin de pouvoir présenter une demande au titre de ce programme. Cela équivaut au niveau 4 dans le Canadian Language Benchmark (CLB) pour l’anglais et Niveaux de compétence linguistiques canadiens pour le français. Pour apprendre davantage à l’égard de la correspondance avec les tests de langage standardisés reconnus par l’IRCC dans le cadre de programme, nous vous invitons à utiliser le Convertisseur de langage pour l’immigration canadienne

Les tests de langue acceptés dans le cadre du Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique sont :

  • IELTS (International English Language Testing System) — Uniquement le test général.
  • CELPIP (Canadian English Language Proficiency Index Program) — Uniquement le test général.
  • TEF (Test d’évaluation de français).
  • Test de connaissance du français (TCF Canada)

Le seuil à l’égard des exigences linguistiques pour le présent programme est moins exigent que celui de plusieurs autres programmes d’immigration économique au Canada, incluant les programme gérés par le biais du système de l'Entrée Express. De plus, compte tenu que le Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique ne fonctionne pas en vertu d’un système de pointage, une fois qu’un candidat potentiel fait preuve des compétences linguistiques requises dans le cadre du programme, celui-ci n’est pas tenu à reprendre un test de langue – au moins, en ce qui concerne le présent programme.

Les résultats des tests de langue ne doivent pas être datés de plus de deux ans au moment de la soumission de la demande.

Fonds d’établissement

Les fonds d’établissement requis doivent être supérieurs ou égaux aux sommes indiquées dans le tableau ci-dessous, tout dépendant de la composition du ménage.

Membre du ménage (incluant ceux à la charge du candidat, même si le dépendant n’est pas inclus dans la demande) Fonds requis
1 $3,167
2 $3,943
3 $4,847
4 $5,885
5 $6,675
6 $7,528
7 ou plus $8,381

Les candidats doivent démontrer qu’ils possèdent suffisamment d’argent pour les fins de leur propre soutient économique et celui des membres de leur famille, le cas échéant. Cela est nécessaire suite à l’arrivée au Canada, à moins que le candidat travaille au Canada en vertu d’un permis de travail valide. Ces fonds ne peuvent être empruntés à autrui ou à toute autre personne.

Approbation provinciale

Les candidats doivent obtenir une approbation d’une province Atlantique afin que leur demande soit complète et acceptée par l’IRCC.

Une lettre d’approbation est émise aux personnes approuvées par une province. Les candidats sont tenus à soumettre une copie de cette lettre à l’IRCC avec le dépôt de leur demande pour la résidence permanente.

Toutes les approbations sont valides pour six mois suite à la date d’émission de la lettre. Les prolongations ne sont pas permises dans le cadre de ces programmes. La demande pour la résidence permanente doit être déposée avant la date d’échéance de la lettre d’approbation.

 

Afin d’apprendre davantage sur votre éligibilité pour l’immigration permanente au Canada, nous vous invitons à remplir un formulaire d’évaluation gratuit , dès aujourd’hui.