Dans le but de faire une demande pour un permis d’étude, l’étudiant international potentiel doit en premier lieu obtenir une lettre d’acceptation d’un Établissement d’enseignement désigné (EED). Alors que chaque institution possède leur propre critère d’admission et leur propre processus d’application, les demandeurs peuvent contacter directement chaque institution individuellement. Apprenez plus sur les études au Québec.

Dans le but d’obtenir un permis canadien d’études pour aller dans une institution post-secondaire au Québec, la plupart des étudiants doivent avoir un Certificat d'acceptation du Québec (CAQ).

  • Concordia University est une université anglophone offrant plus de 500 programmes pour les étudiants de premier, deuxième et troisième cycles. Situé au centre-ville de Montréal, elle est connue pour ses programmes créatifs et pratiques. Fondée en 1974 par l’union entre Loyola University et Sir George University, Concordia est une institution innovatrice et diversifiée dans un environnement urbain stimulant. John Molson School of Business est l’une des dix meilleures universités du Canada offrant des programmes en administration des affaires.
    • Programmes distinctifs: Gestion des affaires, Génie du bâtiment, Intermédia, Génie informatique et Science informatique, géographie et Urbanisme.
  • L’Université de Montréal est une immense université francophone au Canada, avec une excellente réputation en science de la santé et en droit. Près de 50 000 étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs ont accès à plus de 650 programmes dans plus de 60 départements. Ses deux écoles affiliées — HEC Montréal et l’École Polytechnique — offrent des programmes en gestion des affaires et de génie respectivement, et chacune sont reconnues dans leurs propres domaines.
    • Programmes distinctifs: Médecine, Science humaine, Science de la Santé, Doit, Administration des affaires. 
  • McGill University est probablement l’université anglophone de la province la plus connue. Constamment classée parmi les meilleures universités du Canada et du monde entier, McGill est particulièrement reconnu en médecine, gestion des affaires et ses programmes de génie. Abritant 11 facultés et 12 écoles professionnelles, McGill offre à ses 38 000 étudiants un choix de plus de 300 programmes sur deux campus.   Le principal campus qui a l’allure d’un parc est situé au centre-ville de Montréal alors que le deuxième situé près de Sainte-Anne-de-Bellevue accueille la faculté de Science de l’environnement et de l’agriculture oû les élèves ont accès à une ferme en exploitation.
    • Programmes distinctifs: Médecine, droit, musique, dentisterie, génie et gestion des affaires. 
  • Université Laval est située dans la ville de Québec. Elle reçoit quelques-uns des meilleurs fonds de recherche dans le pays et produit d'innombrables entreprises dirigées par les étudiants à travers des projets d'entreprise. En ce qui concerne ses programmes, l'Université offre plus de 350 programmes à plus de 29 000 étudiants, dont 2500 sont internationaux. Ces étudiants brillants reconnaissent depuis longtemps l'attrait de l'école — qui est connue comme la plus ancienne du Canada — fondée à l'origine comme séminaire en 1663.
    • Programmes distinctifs: Droit, Architecture, Sciences et Génie, Sciences sociales, Médicine
  • Université de Sherbrooke a trois campus au Québec. Une des nombreuses choses dont l'école est bien connue est ses partenariats internationaux. Au total, cette liste comprend plus de 350 articulations avec des universités à l'extérieur du Canada. En complément de cette approche, l'université met également l'accent sur les possibilités pratiques d'apprentissage pratique au Canada. L'école a aussi un vaste programme de co-op externe.
    • Programmes distinctifs: Médecine et sciences de la santé, Administration, Éducation, Ingénierie, Droit, Sports et éducation physique
  • L’Université du Québec est un réseau de 10 institutions à travers la province avec ses universités à Montréal (UQAM), Trois-Rivière (UQTR), Chicoutimi (UQAC), Rimouski (UQAR), Outaouais (UQO) et en Ambitibi-Témiscamingue (UQAT). Elle a aussi deux écoles associées (d’administration publique et de technologie), une institution de recherche scientifique et la seule université à distance francophone d’Amérique du Nord, la TÉLUQ.

  • Le Québec a un système unique au Canada. Après la dernière année du secondaire, les élèves peuvent entrer dans un collège public appelé CEGEP, où ils peuvent poursuivre des diplômes d’études professionnelles (DEP) ou parcours pré-universitaire (DEC). Le premier prépare l’étudiants à entrer dans sur le marché du travail directement ou entrer à l’université; le deuxième prépare l’étudiant à entre dans un programme de baccalauréat avec un statut avancé (les programmes de baccalauréat au canada pour les étudiants qui ont complété le CEGEP est habituellement d’une durée de 3 ans). Les collèges ci-dessous sont dans le système de CEGEP. Le Québec a aussi plusieurs collèges privés.
  • Le Collège Lasalle est un collège privé situé à Montréal, avec la distinction d'être le plus grand collège bilingue en Amérique du Nord. En tant que collège au sein du système éducatif québécois, il offre des programmes pré-universitaires et des certificats techniques - 60 au total répartis dans 5 écoles spécialisées. Il a un certain nombre de programmes de mode très acclamé, ainsi que des écoles de commerce et de la technologie et des sciences humaines et sociales.
    • Programmes distinctifs: Science, Arts créatifs, Technologie de comptabilité et de gestion, Technologie de production pharmaceutique
  • Le Collège Mérici est idéalement situé dans la vieille ville du Québec, à côté des plaines historiques d'Abraham et avec une vue sur le fleuve Saint-Laurent. Fondée en 1930 par les Sœurs de l'Ordre Ursuline, c'est un collège privé imprégné d'une tradition d'excellence. Comme c'est le cas pour tous les collèges du Québec, il offre une variété de programmes préuniversitaires et professionnels. Tous les cours sont offerts en français seulement, le Collège Mérici accueille régulièrement des étudiants d'autres pays francophones.
    • Programmes distinctifs: Technologie de la santé animale, Production horticole et technologie environnementale, Technologie du génie industriel, Gestion et techniques de comptabilité.
  • Le Collège Ahuntsic, l’un des plus gros CEGEP au Québec avec environs 10 000 étudiants, est connu pour ses programmes de science. Dans certains programmes, les étudiants peuvent avoir accès à un travail à temps partiel dans leur domaine d’étude. En tant que collège francophone, les cours sont donnés en français. Le collège est situé dans Ahuntsic-Cartierville, un quartier du nord de Montréal.
    • Programmes distinctifs: Sciences naturels, art, littérature et communication, radiologie, soin d’urgence pré-hospitalier (ambulancier), technique policière. 

  • Comme dans le reste du Canada, les programmes de génie, de soins infirmiers et de science informatique sont populaires.
  • Les réputation de McGill et de l'Université de Montréal attire plusieurs élèves dans ses programmes de médecine, de droit, de génie et de gestion. Montréal, connu pour sa scène artistique, attire beaucoup des gens pour ses programmes d’art et des sciences humaines. Plusieurs institutions québécoises sont aussi connues pour leurs spécialisation dans les programmes de gestion de l'hôtellerie et du tourisme, et les programmes culinaires, qui sont aussi très attirants pour les étudiants.
  • En plus des programmes ci-dessus, les institutions à travers le Québec offre une grande variété de programmes.

  • Les frais de scolarité au CEGEP sont similaires à travers la province et un étudiant international peut d’attendre à débourser entre 12 000$ et 18 600$ par année, selon le programme d’études.
  • Les universités du Québec montrent une plus grande variation de frais de scolarité. Les étudiants internationaux doivent d’attendre à payer entre 10 000$ et 30 000 par année, selon le programme d’études (certains programmes spécialisés de cycles supérieure peuvent être plus coûteux).
  • Les étudiants internationaux potentiels doivent noter que le Québec a aussi des arrangements avec certains pays qui permettent aux citoyens de ce pays d’être exemptés de payer les frais de scolarité internationaux supplémentaires. Pour plus d’information, les étudiants sont encouragés à communiquer avec le Ministère de l’éducation du Québec ou avec l’institution post-secondaire.

Les étudiants internationaux faisant leurs études au Canada doivent se procurer une assurance maladie. Souvent, cela peut s’arranger avec l’institution post-secondaire. Par exemple, un étudiant international seul dans une université du Québec peut s’attendre à payer environs 1000$ par année de couverture (12 mois).

Afin de demander un permis d’étude, l’étudiant international potentiel doit montrer qu’il ou elle possède 11 000$ en plus des frais de scolarité pour couvrir leurs dépenses au Québec. Cela équivaut à 917$ par mois.

Le coût de la vie peut varier grandement entre les grandes villes et les plus petites. Le tableau ci-dessous montre une estimation approximative du coût de la vie pour 12 mois pour un étudiant international au Québec.

Facteurs Par mois (approx.) Par année (approx.)

Hébergement (collocation, hors-campus)

550$

6 600$

Nourriture 200$ 2 400$
Vêtements, divers 150$ 1 800$
Loisirs et divertissement 150$ 1 800$
Assurance-maladie 83$ 1 000$
Transport (Prix des étudiants de Montréal, tarif réduit pour les étudiants de 25 ans ou moins) 49,75$ 597$
Facture de téléphone 60$ 720$
Internet 50$ 600$
Facture d'électricité

100$

1 200$
Coût de la vie total 1 422,75$ 17 313$

Les étudiants internationaux au Québec peuvent avoir accès à des prêts privés aux mêmes titres que les citoyens canadiens et les résidents permanents. Les prêts peuvent être offerts par les banques, les organisations étudiantes et d’autres groupes. Il est important de faire chercher les options de prêts et de comprendre les intérêts et les plans de paiement, avant de s’engager dans n’importe quel contrat.

Plusieurs organisations et institutions peuvent offrir des bourses d’études pour les étudiants internationaux qui étudient au Québec. Pour plus d’informations, les étudiants sont encouragés à contacter le département des services aux étudiants internationaux de leur institution scolaire.

Les programmes de cycles supérieurs en particuliers offrent souvent des options pour les étudiants qui souhaitent continuer dans un programme de maîtrise ou de doctorat. Il est important de contacter l’institution scolaire directement pour plus d’informations

  • En tant que domaine d’études très populaire au Canada, plusieurs institutions offrent des programmes de génie.
  • McGill University est particulièrement connue pour son département de génie, lequel a été figure parmi les cinq meilleurs au pays selon le magazine Maclean’s en 2017.
  • L'Université de Montréal et l'UQAM sont toutes les deux parmi les 15 meilleures universités au Canada pour leurs programmes en génie, selon le magazine Maclean’s en 2017. L'Université de Montréal est connue pour son école spécialisé en génie, l'École Polytechnique. De plus, l'école de génie du réseau de l'Université du Québec, l'École des Technique Supérieur (l'ÉTS), offre une séléction impressive des programmes en génie.

  • En tant que programme populaire à travers le Canada, il est possible que les études en technologie informatique soient offertes dans plusieurs collèges et universités du Québec.
  • L'Université de Montréal et McGill University sont classées parmi les dix meilleures universités au Canada pour leurs programmes de Science informatique par le magazine Maclean’s en 2017.

  • En tant que programme populaire à travers le Canada, il est possible que les études en soins infirmiers soient offertes dans plusieurs collèges et universités du Québec.
  • Le Québec a une réputation pour l'excellence de ses programmes en soins infirmiers. L'Université de Sherbrooke, l'Université Laval, l'Université de Montréal et McGill University ont été classées parmi les meilleures universités pour leurs programmes de Soins infirmier par le magazine Maclean’s pour 2017.
  • Le programme de soins infirmiers du collège Dawson prépare les diplômés a entré sur le marché du travail mais les encouragent aussi à continuer au Baccalauréat de Science infirmière- à cette fin, le collège a développé un programme intégrateur DEC-BAC en partenariat avec l’école de Science infirmière de l’Université McGill.

STIM est un acronyme pour Science, Technologie, ingénierie et mathématique. Alors que les carrières dans le domaine des STIM, il n’y a pas de programme intitulé STIM au Québec. Les étudiants sont encouragés à faire une recherche de programme dans leurs champs d’intérêts particuliers. Utilisez l’outil de recherche d’école pour trouver un programme dans leur domaine (actuellement disponible en anglais seulement).

Le secteur de la vente en gros et au détail est le plus gros employeur au Québec, suivi par le secteur de la santé et de l’assistance sociale.

De septembre 2015 à septembre 2016, il y a eu une croissance significative de l’emploi dans le milieu des affaires, des services relatifs aux bâtiments et autres services de supports, des finances, des assurances, de l’immobilier, du louage et de la location et des services éducatifs.

Pour plus d’informations:

Les diplômés d’un EED au Québec peuvent faire une demande pour un permis de travail postdiplôme après avoir complété ses études dans un programme éligible.

  • Programme de l’expérience québécoise (PEQ): Plusieurs étudiants internationaux qui sont venu étudier au Québec deviennent éventuellement résidents permanents grâce au programme de l’expérience québécoise ou PEQ. Ce programme possède une voie qui vise directement les étudiants internationaux du Québec. En effet, il s’agit de l’un des parcours les plus directs pour les étudiants internationaux pour immigrer au Québec de façon permanente, puisqu’il n’est pas nécessaire pour l’individu de recevoir une invitation pour faire une demande ou d’amasser un certain nombre de points.
  • Programme des travailleurs qualifiés du Québec: Si un étudiant finit ses études au Québec et détient un CAQ valide et un permis d’étude, il ou elle peut être éligible à faire une demande grâce au programme de travailleurs qualifiés du Québec (PTQQ). Les candidats qui ont étudié au Québec doivent avoir complété au moins la moitié d’un programme d’études éligible et être prêt à entrer sur le marché du travail. Le PTQQ utilise un système de point pour accéder à la demande des individus qui souhaitent d’établir dans la province.Les candidats à l’immigration au Canada du système de sélection Entrée Express qui ont complété leurs études dans une école au Québec peuvent se voir attribuer un nombre de point significatifs à cause de leur haut niveau d’éducation. Certains diplomés internationaux des programmes d'études canadiens peuvent aussi obtenir des points supplémentaires dans le Système de classement global du système Entrée Express, dependant le niveau de leur diplôme. De plus, les diplômés internationaux des établissements d’éducation canadiens peuvent obtenir une expérience de travail significative au Canada, un autre facteur évalué dans le système Entrée Express.
  • Étudier au Québec n’empêche pas un diplômé international de soumettre une demande au Programme des Candidats Provincial (PCP) ailleurs au Canada pour lesquels il ou elle serait éligible. Toutefois, les demandeurs doivent avoir l’intention de résider dans la province qu’ils ou elles ont choisis en faisant leur demande au PCP.

Le Québec est la province la plus grande du Canada et le climat varie grandement entre la côte nord (qui s’étend presque jusqu’au cercle arctique) et la frontière avec les États-Unis. La plupart des grandes villes du Québec, dont Montréal, sont situées au sud de la province où les étés sont chauds et humide et les hivers froids et enneigés.

  • Les universités du Québec sont connues pour bien préparer les diplômés pour la vie après l’université. Trois universités du Québec sont classées dans le top 10 au Canada pour ce facteur. Dans un sondage fait par le magazine Maclean’s en 2016, les diplômés des universités ont mis Bishop's University en cinquième place, Université de Sherbrooke, sixième et l’UQAM, septième.
  • Les étudiants potentiels intéressés dans les langues peuvent trouver plusieurs opportunités dans cette province principalement francophone.

  • Montréal est de loin la ville la plus grande et la mieux connue du Québec. L’abondance d’Université et de collèges à Montréal, ainsi que le faible coût de la vie et sa culture diversifié, est depuis longtemps une destination populaire pour les étudiants internationaux. Alors que le Québec est une province officiellement francophone, plusieurs anglophones trouvent la ville bilingue très accueillante.
  • La capitale provinciale est aussi appelé Québec, mais on y réfère souvent comme étant la Ville de Québec. Cette ville est la plus vieille en Amérique du Nord, et son histoire locale est préservée avec fierté. L’Université Laval y est située.
  • Les autres grandes villes du Québec sont Gatineau (de l’autre côté de la rivière à Ottawa), Laval, Trois-Rivières, Sherbrooke et Saguenay.

Pour en apprendre plus sur les études au Québec, consulter la page Étudier au Québec.

Étudier