Un permis de travail postdiplôme permet aux diplômés étrangers d'établissements canadiens de travailler après avoir obtenu leur diplôme

Veuillez trouver ci-dessous une liste de questions concernant les permis de travail postdiplôme pour les étudiant étrangers au Canada.

Un PTPD est un permis de travail ouvert disponible aux diplômés étrangers d’un établissement d’enseignement désigné. Cela permet au détenteur de travailler pour n’importe quel employeur n’importe où au Canada.

Pour être éligible pour un permis de travail post diplôme, un étudiant étranger doit avoir:

  • 18 ans ou plus;
  • étudié à temps-plein dans le cadre d'un programme d'études d'une durée d'au moins 8 mois;
  • un document de l'établissement d'enseignement (relevé de notes, lettre officielle ou certificat) confirmant que vous avez terminé et que vous satisfaites à toutes les exigences de votre programme;
  • Obtenu un diplôme de la part :
    • d’un établissement post-secondaire public, tel qu'un collège, une école de métiers ou technique, une université, CEGEP (au Québec), ou
    • d'un établissement post-secondaire privé opérant en vertu des mêmes règles que les écoles publiques (ne s'applique présentement qu'à certains établissements privés post-secondaire au Québec), ou
    • une école privée secondaire ou post-secondaire (au Québec), offrant des programmes éligibles de 900 heures ou plus et aboutit à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP)
    • une école privée canadienne qui peut émettre des diplômes en vertu de la loi provinciale (par exemple, diplôme associé, licence, master, ou doctorat) mais seulement si l’étudiant était inscrit dans un programme d’études aboutissant à un diplôme, tel qu’autorisé par la province.
  • Présenté une demande de permis de travail dans les 180 jours après avoir reçu une confirmation que le programme a bien été complété, et
  • Avoir détenu un permis de travail valide à un moment lors des 180 jours avant de présenter la demande 

Les étudiants étrangers ne sont pas éligibles s’ils :

  • ont étudié dans un programme d’études d’une durée de moins de 8 mois;
  • ont étudié pour plus de huit mois mais de façon non continue (par exemple, vous avez manqué une session);
  • ont participé à un programme de bourses du Commonwealth fondé par affaires mondiales Canada (AMC);
  • ont participé au programme de récompenses du gouvernement du Canada fondé par AMC
  • ont reçu des fonds de la part d’AMC;
  • obtenu une bourse du Programme de bourses d’études Canada-Chili pour l’égalité des chances;
  • participé au programme Échanges académiques Canada-Chine;
  • participé au Programme de bourse de l’Organisation des États Américains;
  • terminé un programme d’études par correspondance (en ligne ou par correspondance) et/ou
  • ont déjà obtenu un permis de travail post-diplôme suite à l’obtention d’un diplôme dans le cadre d’un programme d’études différent,

Il n’y a pas d’exigence quant à l’obtention d’un permis de travail post diplôme si le diplômé n’a pas l’intention de rester et de travailler au Canada. 

Le PTPD peut être émis pour un maximum de trois ans, en fonction de la durée du programme d’études du diplômé. Par exemple, si le programme d’études était d’une durée d’un an, le PTPD devrait normalement être émis pour la même période de temps (c’est-à-dire que si le programme d’études d’un demandeur est de 12 mois, alors le PTPD devrait être de 12 mois également).Cependant, si le programme d’études était de 2 ans ou plus, le PTPD pourrait être émis pour une période pouvant aller jusqu’à trois ans.

Trois ans est la durée maximale pour un PTPD. Le permis ne peut pas être valide pour une période plus longue que le programme d’études complété au Canada.

Afin de présenter une demande de PTPD, un candidat doit avoir complété et réussi son programme d’études ainsi qu’avoir reçu un avis affirmant l’éligibilité relative à l’obtention du diplôme. Cela peut être prouvé par un relevé de notes ou une lettre officielle.

De plus, la demande doit être soumise dans les 180 jours après avoir reçu une confirmation écrite que le candidat a bien terminé ses études.  

Les demandeurs peuvent soumettre leur demande à IRCC en ligne ou par courrier.
Consultez les délais de traitement actuels en utilisant notre outil des délais de traitement des demandes d’immigration canadienne.

Sélectionnez l’option de demande temporaire puis choisissez « Prolongation d’un permis de travail – Nouvel employeur ».

Les frais totaux pour un permis de travail postdiplôme sont de $CAN 255. Les frais sont divisés en deux parties : des frais de $CAN 155 sont demandés pour le permis de travail et $CAN 100 pour les frais relatifs au détenteur de permis de travail ouvert.

Un demandeur doit également satisfaire à tous les critères d’éligibilité du programme de PTPD. De plus, un demandeur doit posséder un diplôme de l’un des établissements suivants afin d’être éligible pour un PTPD:

  • un établissement post-secondaire public, tel qu’un collège; une école de métiers ou technique; une université ou CEGEP (au Québec);
  • une école privée post-secondaire (au Québec) qui opère en vertu des mêmes règles que les écoles publiques du Québec ;
  • une école privée secondaire ou post-secondaire (au Québec), offrant des programmes éligibles de 900 heures ou plus et aboutit à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ; ou
  • une école privée canadienne qui peut émettre des diplômes en vertu de la loi provinciale (par exemple, diplôme associé, licence, master, ou doctorat) mais seulement si l’étudiant était inscrit dans un programme d’études aboutissant à un diplôme, tel qu’autorisé par la province.

Un demandeur dans le cadre du PPTPD doit consulter la trousse de demande fournie par IRCC.

Non. Selon une mise à jour d’IRCC en 2019, les étudiants étrangers doivent présenter leur demande de PTPD dans les 180 jours après l’émission des notes finales par leur école. Un permis d’études doit avoir été valide à un moment lors de ces 180 jours.
Un PTPD ne peut pas être renouvelé pour une période allant au-delà de la durée du programme d’études du demandeur. Lorsqu’un PTPD est sur le point d’arriver à échéance, le détenteur doit présenter une demande pour un autre permis ou visa s’il ou elle souhaite continuer à travailler au Canada.
Les détenteurs du PTPD peuvent travailler pour n’importe quel employeur n’importe où au Canada. Certaines restrictions peuvent s’appliquer.

Un candidat peut poursuivre les deux programmes en même temps. Le PTPD est un moyen populaire pour les diplômés de rester au Canada et travailler tout en attendant le traitement de leur demande de résidence permanente.

Dans certains cas, à la fin de son diplôme, un étudiant peut encore avoir un ou deux cours à terminer avant de compléter son programme d’études. Par conséquent, l’étudiant devra donc étudier à temps-partiel lors de la dernière session afin de pouvoir terminer son programme d’études et satisfaire aux exigences. Dans cette situation, un étudiant n’est pas considéré avoir manqué à l’exigence de devoir étudier à temps plein et son éligibilité pour un PTPD n’est pas affectée.

Dans ce cas, le PTPD ne peut être émis que pour une période égale à la durée des études au Canada. Par exemple, si un candidat a changé d’université pour entrer dans une université canadienne durant la dernière année de son programme de 1er cycle, il ou elle pourrait obtenir un PTPD pouvant aller jusqu’à un an.

Si l’époux/se souhaite obtenir un permis de travail ouvert, il ou elle devra soumettre une demande à part. Cependant, afin d’obtenir un permis de travail ouvert pour un/e époux/se ou conjoint/e de fait accompagnant, le détenteur du PTPD doit démontrer qu’il ou elle travaille dans une profession qualifiée, de gestion ou technique. Dans cette situation, l’époux/se doit soumettre des documents similaires à ceux des diplômés dans le cadre du PTPD ainsi qu’expérience professionnelle avec sa demande de permis de travail ouvert pour époux/se accompagnant.

Les enfants peuvent également présenter une demande pour un visa de visiteur ou permis d’études au même moment où la demande de PTPD est soumise par le diplômé. Des frais et documents supplémentaires sont requis.

Les membres de la famille accompagnant doivent présenter une demande pour le permis approprié afin de rester au Canada avec le détenteur du PTPD.

Le même critère d’éligibilité s’applique aux diplômés étrangers des établissements québécois. Le PTPD reconnaît le système d’éducation du Québec du moment que le programme complété est d’une durée d’au moins 900 heures (équivalant à 8 mois). Les établissements éligibles comprennent les écoles secondaires publiques ou privées ou post-secondaires privés du moment qu’ils sont reconnus par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Un PTPD obtenu après avoir complété un programme d’études au Québec est valide partout au Canada..

Un permis d’études ou de travail n’est pas un visa et ne vous autorise pas la réentrée au Canada. Si votre VTR ou AVE est expiré, vous aurez besoin de le renouveler. Si votre demande de PTPD est approuvée durant votre temps en dehors du Canada, vous pouvez entrer le pays en tant que travailleur. 

Un agent des services frontaliers pourrait vous demander de fournir une preuve que vous avez en effet bien soumis votre demande lorsque vous reviendrez au Canada. Par exemple, une copie de votre demande, la confirmation de paiement.

Si vous avez complété le programme d’études par correspondance depuis l’étranger ou depuis l’intérieur du Canada, vous êtes considéré comme inéligible pour le PTPD.

Si vous attendez une décision sur votre demande dans le cadre de la catégorie de l’expérience canadienne et votre permis de travail post-diplôme est sur le point d’expiré, vous pourrez peut-être présenter une demande pour un permis de travail ouvert transitoire.

Les permis de travail ouvert transitoire permettent aux demandeurs qualifiés dont le permis de travail est sur le point d’expiré (d’ici 4 mois ou moins) de continuer à travailler pendant qu’ils attendent une décision finale sur leur demande.

Un PTPD n’est valide que jusqu’à la date d’expiration du passeport. Dans le cas contraire, il est important de renouveler votre passeport bien avant de présenter une demande pour un PTPD.  

Il est important de présenter une demande pour un PTPD avant qu’un permis d’études n’arrive à échéance. Vous n’avez pas besoin d’attendre de recevoir votre diplôme ou de vous rendre à votre cérémonie de remise de diplômes avant de présenter la demande. Une notification indiquant que vous êtes éligible à recevoir votre diplôme ou certificat peut être suffisante (comme par exemple, un relevé de notes ou une lettre officielle). Il est important de présenter la demande dans les 180 jours après avoir reçu une confirmation écrite que les exigences pour le programme d’études ont été complétées. .

Le statut implicite veut dire que l’étudiant ou travailleur présente une demande pour prolonger son statut avant que celui-ci n’expire afin qu’il puisse rester au Canada jusqu’à ce qu’une décision finale soit émise dans le cadre de sa nouvelle demande de permis.

Par conséquent, les étudiants qui ont complété leur programme d’études peuvent rester au Canada en vertu des mêmes conditions que leur permis d’études pendant qu’ils attendent une décision sur leur demande de PTPD du moment qu’ils sont inscrits à temps plein dans un établissement d’enseignement post-secondaire désigné et qu’ils n’ont pas excédé le nombre d’heures de travail permises.

Contactez-nous avec des questions concernant le permis de travail postdiplôme et découvrez comment vous pouvez rester et travailler au Canada une fois vos études terminées.