Saisissez cette occasion pour vous renseigner sur la province canadienne de Terre-Neuve et Labrador.

Les Faits

Terre-Neuve est la province la plus à l’est du Canada, et fait parti des quatre provinces atlantiques. La province est composée de l'île de Terre-Neuve, ainsi que du Labrador, qui est situé sur le continent à la frontière du Québec. Terre-Neuve habite une population d'environ 525 000 personnes, dont la majorité se trouve dans les villages de pêche côtières.

St. John, qui est la ville capitale et le centre commercial historique de l'île, est de loin la plus grande ville de la province, ayant une population approximative de 177 000. D'autres grandes villes principales sont les Grand Falls, le Windsor et le Corner Brook. Les plus petites communautés sont composées de villages plus traditionnels, et demeurent un élément important de Terre-Neuve.

L’emploi et l’économie à Terre-Neuve et Labrador

L'économie à Terre-Neuve dépend fortement de ses ressources naturelles. Depuis 1989, L’industrie de la pêche, étant la plus grande de la province, s'ajuste à la baisse des populations de poissons et à la réduction des quotas de pêche en développant de nouvelles techniques et stratégies, bien que l'industrie fait toujours face à des défis. La deuxième plus importante industrie dans l'économie provinciale est l'exploitation minière, exportant des matières généralement sous la forme de minerai de fer venant du Labrador, d’une valeur approximative de $700 millions par année. La troisième plus grande industrie consiste principalement de trois usines de pâtes et papiers.

Le secteur de l'énergie fait également partie de l'économie de la Terre-Neuve. La plus grande centrale hydro-électrique est située à Churchill Falls au Labrador, ayant une capacité totale de 5403 mégawatts. Terre-Neuve possède également des réserves significatives de pétrole marin, estimées à 615 millions de barils, qui sont présentement en voie de développement et d’extraction.

La province de Terre-Neuve essaie de surmonter la baisse auquel fait face son industrie de la pêche, qui a habituellement été le centre de l'économie de la province. Les résidants ayant travaillé toutes leurs vies dans cette industrie, Terre-Neuve déteint le taux de chômage le plus élevé au Canada, soit de 15,2%. La province investit énormément dans les programmes de recyclage et les secteurs d'activité en croissance, et parvient à réussir de se défaire de sa dépendance envers ses ressources naturelles.

Le standard de vie à Terre-Neuve et Labrador

Le niveau élevé du taux de chômage dans la province signifie que le revenu moyen par famille est en-dessous de la moyenne canadienne, soit à $34 500. Le salaire minimum est également légèrement inférieur que le reste des provinces canadiennes, soit de $6.25/heure. Les impôts sur le revenu des particuliers est approximativement 19,64%. Par contre, les coûts de logement et de chauffage, ainsi que le coût de la vie, sont parmi les plus bas au Canada. Avec un emploi dans le secteur secondaire moderne de la province, on peut vivre un style de vie confortable avec un standard de vie élevé.

Les logements résidentiels à Terre-Neuve et Labrador

À Terre-Neuve, on retrouve plusieurs logements convenables et abordables. Le prix moyen d'une maison à St. John est en-dessous de $150 000. De plus, le pourcentage du revenu de ménage, en plus des coûts de logement, varient entre 21 et 32%, dépendent du type de logement, et se trouve en-dessous de la moyenne canadienne.

L’Éducation à Terre-Neuve et Labrador

Au Canada, tous les citoyens et résidants permanents âgés de moins de 20 ans ont le droit de poursuivre leurs études à travers l’enseignement public. Terre-Neuve et Labrador offrent un excellent système d’enseignement publique de la classe maternelle jusqu’au grade 12. De plus, ce système est subventionné par des fonds gouvernementaux.

Les établissements postsecondaires publics de la province sont l’Université Mémorial de Terre-Neuve et le College of the North Atlantic. Les frais de scolarité moyens se classent parmi les plus bas dans le pays, soit à $2 600/an. Il existe également un certain nombre d'universités privé dans toute la province. Il y a 27 écoles privées de formation professionnelle à Terre-Neuve et Labrador fournissant une éducation et formation de qualité.

Les soins de santé à Terre-Neuve et Labrador

En vertu de la loi canadienne, toutes les provinces et territoires doivent fournir des soins de santé publique à tous les citoyens et résidants permanents du Canada. En d'autres mots, la plupart des services de santé de base au Canada sont offerts sans aucun frais. Certaines procédures médicales qui ne sont pas considérées nécessaires (comme, par exemple, la chirurgie esthétique et un certain nombre de procédures dentaires) ne sont pas généralement couverts, toutefois, la liste de services indemnisés varie d’une province à l’autre. La Terre-Neuve, tout comme le reste du Canada, offre des soins de santé publique. Les soins de santé de la Terre-Neuve couvrent tous les services médicaux essentiels.

L’historique de Terre-Neuve et Labrador

Terre-Neuve et le Labrador ont été les dernières provinces à joindre la confédération canadienne en 1949. Avant de se joindre au Canada, Terre-Neuve et Labrador avaient été une colonie britannique, et en 1907 est devenu un territoire indépendant. Les Terre-neuviens éprouvent un fort sentiment d’appartenance envers leur province, et possèdent des dialectes très distinctifs en Anglais et en Français.

La culture de Terre-Neuve et Labrador

La culture distinctive de la Terre-Neuve est fortement liée avec l'importance traditionnelle de la pêche. Une grande partie de la population se trouve dans les villages de pêche côtière. Tandis que les réserves de poissons se sont sensiblement épuisées, la culture demeure toujours présente. La Terre-Neuve a développé de fortes communautés dans le temps où elle était un territoire indépendant. Les Terre-Neuviens sont bien-aimés à travers le Canada grâce à leur nature accueillante et amicale.

La démographie de Terre-Neuve et Labrador

Tandis que Terre-Neuve et Labrador a une population actuelle d’un peu plus de 500 000 habitants, ce montant est légèrement plus bas que la population atteint à la fin des années 80, soit de 570 000. La raison principale de cette baisse est une combinaison des taux de natalité en baisse avec un départ de certains individus employés dans l'industrie de la pêche. Tandis que le taux de chômage demeure élevé à Terre-Neuve et Labrador, la province encourage l'immigration des individus ayant des qualifications et des capitaux pouvant aider à établir de nouvelles industries dans la province. Tandis que la productivité des réserves de pétrole marin augmente, on s'attend à ce que ce déclin démographique cesse.

L’immigration à Terre-Neuve et Labrador

Tandis que Terre-Neuve et Labrador n’est pas une destination populaire au Canada pour les immigrants, la province souhaite encourager les immigrants à venir s’établir chez eux. Par l’entremise du Programme de candidats des provinces de Terre-Neuve et Labrador, la province choisi les travailleurs qualifiés et les entrepreneurs qui souhaitent s’établir dans la province et de venir au Canada plus tôt. Grâce à ce programme, le gouvernement de Terre-Neuve et Labrador espère attirer plus d'immigrants afin de contribuer à la transformation économique de la province.

Le gouvernement de Terre-Neuve et Labrador

Le gouvernement du Canada travaille sur un système fédéral, tout en gardant un certain contrôle sur des affaires appartenant au gouvernement national à Ottawa, et d'autres appartenant à des gouvernements provinciaux. La province de Terre-Neuve et Labrador détient son propre parlement démocratique (connu sous le nom de la Chambre d’assemblée de Terre-Neuve et Labrador) qui se trouve dans la capitale provinciale de St. John. Le gouvernement actuel est mené par le parti conservateur de Terre-neuve et Labrador, et est dirigé par le premier ministre Danny Williams. La Chambre d’assemblée détient 48 représentants chacun choisie pour servir une zone géographique.

Les villes principales

St. John

Avec une population actuelle d’approximativement 180 000 résidants, St. John est située sur l'île de Terre-Neuve et sert de capital provincial de Terre-Neuve et Labrador. La ville, qui a été fondé par les Anglais, est la plus ancienne dans toute 'Amérique du Nord. Le célèbre explorateur John Cabot été arrivé en 1497. Tandis qu'elle était fondée au début des années 1600, le nombre de résidants augmentait de manière significative en période d’été, alors que les pêcheurs d'Espagne, du Portugal et de la France arrivèrent afin de profiter de la pêcherie du secteur. La ville a subi plusieurs attaques navals, tel que le grand feu en 1892, mais les résidants persistants ont tenu d’y rester.

Tandis que les villages de pêches de la Terre-Neuve avaient perdu une bonne partie de leur population, St. John continue de se développer, d'autant plus que l'augmentation de la productivité du pétrole et du gaz. Grâce à la cette nouvelle industrie, St. John habite un nombre élevé de scientifiques et d'ingénieurs.