You are in the archive section. Content on this page may no longer be valid.

La carte verte canadienne est une expression utilisée de façon figurative pour designer la résidence permanente au Canada.

Cependant, plus exactement, l’expression de la « carte verte » ou « green card » est un terme uniquement utilisé pour la résidence permanente américaine. La carte verte américaine (qui, incidemment, n'a pas été imprimé sur du papier vert depuis 1977) donne l’autorisation à celui qui la détient de vivre et travailler aux Etats-Unis.

Au lieu d’avoir une carte verte canadienne, les résidents permanents du Canada détiennent une simple carte de résident permanent canadienne comme preuve de leur statut d'immigration au Canada.

Bien qu’a priori, cela ne semble qu’être une simple différence sémantique, il demeure une différence significative dans la philosophie sous-jacente à l'émission de la carte verte aux États-Unis et une carte de résident permanent au Canada. En effet, une carte verte américaine accorde à son titulaire la possibilité d'entrer et de vivre aux États-Unis. En revanche, le statut de résident permanent au Canada accorde à son titulaire le droit d'entrer et vivre au Canada.

Dans un contexte d'immigration, le fait d’avoir la permission ou bien d’avoir le droit sont deux concepts très distincts. La permission est apparentée à un privilège et, dans le cas d'une carte verte, le privilège est accordé par le gouvernement américain, au nom du peuple américain. Un droit est quelque chose de plus important, c’est un droit légal qui est inhérent à son titulaire. Certes, les deux concepts ont respectivement des limites et peuvent tous deux être révoqués dans certaines circonstances, mais cela ne veut pas pour autant dire qu'ils confèrent le même statut. Un exemple simple illustre ce point. Les résidents permanents des États-Unis doivent être en possession de leurs cartes vertes américaines en tout temps et doivent être prêts à la montrer aux autorités américaines sur demande. Les résidents permanents canadiens ne sont pas soumis à cette obligation. Non seulement il n’est pas nécessaire pour les résidents permanents canadiens d’avoir cette carte sur soi en tout temps ; mais il n’est pas même obligatoire d’en faire la demande. Même s’il demeure utile de posséder une telle carte, en faire la demande reste une démarche purement volontaire.

La différence entre la résidence permanente aux Etats Unis et au Canada est vraiment basée sur une différence de conception ; à savoir comment les résidents sont considérés par leurs compatriotes. Plus important encore, la distinction entre avoir la permission de vivre aux Etats-Unis et avoir le droit de vivre au Canada peut influer sur sa perception personnelle, son reflet en tant qu’immigrant dans un pays, sa place dans la société. Dans ce sens, une carte de résidence permanente au Canada est bien plus qu’une carte verte canadienne…c’est un droit fondamental.

Tools and Resources